Le labeur social de Ludic Lydia Burkina n’est plus à prouver. Mardi 27 juillet dernier, M. Pierre-Michel Pons a remis des vivres aux pensionnaires de ce foyer et a déclaré « avoir voulu faire parler son cœur avant tout ». Le foyer aide également les veuves et les orphelins, eux aussi bénéficieront de ces vivres.